Les spécialités reconnues en France

 

En France, pour avoir le droit d’exercer en tant que vétérinaire spécialiste il faut être titulaire d’un diplôme qui autorise l’emploi du titre de spécialiste. Il peut s’agir d’un diplôme de DESV pour Diplôme d’Etudes Spécialisées Vétérinaire ou d’un diplôme européen d’un collège vétérinaire mais il faut pour cela que celui-ci ait été au préalable reconnu par le CNSV (Conseil National de la Spécialisation Vétérinaire).

Les spécialités reconnues par l’intermédiaire d’un DESV (Diplôme d’Etude Spécialisée Vétérinaire) :

• l’anatomie pathologie vétérinaire

• la médecine interne des animaux de compagnie et la cardiologie

• la chirurgie des animaux de compagnie

• la médecine d’élevage et pathologie des équidés

• l’ophtalmologie vétérinaire

• la gestion de la santé des bovins

• les sciences de l’animal de laboratoire

• la dermatologie

 

Les spécialités reconnues par l’intermédiaire d’un diplôme de collège européen ayant fait l’objet d’une reconnaissance par le CNSV :  

• la cardiologie des animaux de compagnie

• la chirurgie des petits animaux

• la chirurgie équine

• la dentisterie-Stomatologie

• la dermatologie

• l’imagerie médicale

• la médecine interne des animaux de compagnie

• l’ophtalmologie vétérinaire

• la santé publique vétérinaire

• la pathologie clinique 

• la reproduction

• la médecine du comportement des animaux de compagnie

• les sciences de l’animal de laboratoire

• la santé porcine

• la nutrition clinique vétérinaire

• la neurologie

Pour les autres disciplines, l’utilisation du titre de spécialiste n’est pas autorisé, il faut alors pour le vétérinaire concerné, s’inscrire dans une procédure de VAE pour obtenir le DESV équivalent si toutefois celui-ci existe. 

Liste des spécialités vétérinaires reconnues : Journal Officiel Liste disciples reconnues par le CNSV